Ma photographie tend vers la figure de l’haïku.

Elle se loge brièvement dans les interstices de la réalité, du temps suspendu et propose une mise en scène qui tend vers la métaphore.

Elle existe dans ce qu’elle montre et aussi dans ce qu’elle ne montre pas, sans craindre l’ellipse et en recourant à l’appel au hors champ.

Dans l’exercice du portrait, ma démarche consiste à rendre visible l’empreinte laissée par le modèle, à travers son geste, sa posture et sa manière de s’approprier son espace.

Les images sont ainsi autant d’intentions données à voir, de mises en scène d’émotions, de climats, de paysages et de météorologies de sentiments.


Élisa

 

 

Élisa Haberer est une photographe française d’origine coréenne. Elle collabore avec de nombreux magazines et quotidiens, des marques et des institutions culturelles depuis 20O2.
Elle vit et travaille à Paris.

Diplômée de l’université Lumière de Lyon 2 en photographie et en ethnologie. Elle dédie son mémoire de fin d’études à l’album de famille et part vivre à l’étranger pendant 10 ans, dont 7 passés en Chine, à Pékin.

Son travail prend ancrage dans une approche intimiste du documentaire. Elle s’intéresse aux gens, à leurs représentations, à leurs mythologies individuelles, en réalisant des portraits d’eux, des paysages qui les racontent, en soulevant des questions liées à l’identité et à la mémoire.

En 2013, elle réalise son premier film documentaire « My Lucky Bird », le journal intime d’une jeunesse chinoise racontée par trois jeunes pékinoises au moment où leur vie va changer.
En 2017 elle publie « Les Couleurs des Tumuli ».
Ce livre est le premier volet d’une trilogie dédiée à la construction dusouvenir par l’image photographique dans une démarche autobiographique.
En 2020, elle réalise le second volet « La Maison de Bourgogne » et en 2021 le troisième de la série « Mémoires d'une perception ».

Cet été 2022, Élisa sera en résidence en tant que photographe invitée de la 15e édition du festival du film documentaire Échos d’ici, Échos d’ailleurs à Labastide Rouairoux, sur le thème :
« Elle est où ma place ? ».




 

ÉDITIONS

2017 Les Couleurs des Tumuli, Paris,
Atelier des Cahiers, Collection Images, 125 p.

2014 Le Siècle des Femmes, Paris,
Les Arènes, 6 Mois, 322 p.

2007 One night in Beijing, Beijing,
True Run Media, Immersion guides, 232 p.


RÉSIDENCES, EXPOSITIONS, FILMS

2022 Elle est où ma place ?
Résidence photographique festival du film documentaire Échos-ci, Échos-là, Labastide-Rouairoux, France

2022 Mémoires d’une perception et La Maison de Bourgogne exposition La Nouvelle Galerie, Cologne, France

2019 Exposition Les Couleurs des tumuli, Printemps Coréen, Nantes, France

2013 Film My Lucky Bird. 52’, 2013 ; Paris,
Havas Productions, Public Sénat TV, France

2009 Exposition Moi, par l’Autre, Pékin, Ambassade de France, Chine

2008-2009 Exposition 1,3 milliard de sportifs  Alliances Françaises, Chine

2008 Projection  Séisme au Sichuan
Visa pour l’Image, Perpignan, France

2006 Projection  Au début ils ne s’aimaient pas Visa pour l’Image, Perpignan, France

2004 Finaliste Bourse de la Fondation Jean-Luc Lagardère, France

COMMANDES

2002-2022 Reportages (images et textes), portraits pour Le Monde, M, Geo Magazine, magazine Time, Elle, le magazine L’Équipe, Télérama, Paris Match, VSD, The New York Times

2009-2022 Photographe de l’Opéra National de Paris(productions lyriques, portraits)

2014-2021 Photographe officielle du Ministère de la Culture

2013-2022 Campagnes publicitaires Speedo France, UGG, Première Vision Paris, AROP



ENSEIGNEMENTS

2018-2020 Chargée de cours Sémiologie de l’image et Stratégie Médias et Communication Licence 2 et Licence 3, CY Cergy Paris Université


FORMATIONS

2021-2022 Cycle Biodiversité en milieu urbain
École Du Breuil

2018 Master 2 en Design et Direction artistique
Intuit Lab

1999 Maitrise en Photographie
1998 Licence en ethnologie
Université Lumière Lyon 2


email : elisahaberer@gmail.com

portable (+33) 06 22 57 32 36


Using Format